Environnement

L’EcoBTP Tour veut mobiliser les entreprises du bâtiment pour la performance énergétique

L’Eco Tour BTP proposera à partir du 6 juin, sept réunions aux entreprises du bâtiment de Rhône-Alpes pour les mobiliser autour de la qualité.

À partir du mois de juillet, les aides publiques seront subordonnées dans les chantiers de rénovation énergétique, à la qualification des entreprises. Les travaux devront être réalisés par des entreprises bénéficiant du label Reconnu Garant pour l’Environnement (RGE).

Or, sur les 43 000 entreprises du bâtiment de Rhône-Alpes, 2 200 environ bénéficient de ce label, soit environ 4%. C’est peu, même si dans les 4% des entreprises figurent celles qui ont les effectifs les plus importants et réalisent une part bien plus importante du marché de la rénovation. Toutes les entreprises du bâtiment ne sont pas engagées dans le secteur de la rénovation thermique, rappelle Jacques Blanchet, président de la Fédération Régionale du Bâtiment de Rhône-Alpes, lors d’une présentation de l’Eco Tour BTP.

La Fédération régionale du Bâtiment Rhône-Alpes mène depuis vingt ans des actions avec le soutien de l’Ademe et de la Région Rhône-Alpes : plus de 2 500 entreprises ont participé à des actions dans des domaines divers : chantiers propres, rencontres sur l’écoconstruction, information sur les Contrats de performance énergétique (CPE), Formations Feebat (Formations aux économies d’Energies des entreprises du Bâtiment) ; qualification des Pros de la performance énergétique, etc.

De grands défis

Mais les défis sont encore immenses. Le Gouvernement annonce la construction de 500 000 logements par an et la rénovation énergétique de 500 000 autres. On est très loin du compte, puisque 326 000 logements ont été construits en 2013, et seulement 75 000 ont été rénovés.

Les entreprises du bâtiment ont doc un rôle majeur dans la modernisation d’un par, qui consomme 40% de l’énergie du pays. Les entreprises doivent former davantage leurs salariés. Les demandes de formation sont plus nombreuses, explique François Maréchal, secrétaire général de la Fédération régionale.

Il faut aussi que les travaux de rénovation puissent être financés. Or, note Nordine Boudjelida, directeur régional de l’Ademe, les outils financiers ne sont pas suffisants pour aider les particuliers. Des financements régionaux pourraient être disponibles au début de 2015.

Il faut aussi que les entreprises innovent. Mais Jean-Louis Gagnaire, vice-président de la Région en charge des entreprises et de l’innovation insiste sur l’amélioration de l’offre : ” Les subventions ne sont pas une solution, si l’offre de travaux n’est pas de qualité “.

michel.deprost@enviscope.com

Calendrier de l’Eco BTP Tour

Vendredi 6 juin Haute-Savoie, Chavanod

Mardi 1er juillet Rhône, Villeurbanne

Jeudi 3 juillet Ain, Bourg-en-Bresse

Mardi 16 septembre Savoie, Chambéry

Vendredi 3 octobre Isère, Grenoble

Mardi 7 octobre Loire, Saint-Etienne

Jeudi 9 octobre Drôme-Ardèche, Valence

Inscriptions obligatoires en ligne sur www.ecobtptour-rhonealpes.fr

 

VOIR AUSSI