Énergie

L’électro nucléaire pèse lourd dans les taxes de certaines collectivités

Le secteur nucléaire nourrit des entreprises, des emplois. Il apporte aussi une part importante des ressources fiscales de nombreuses collectivités territoriales. C’est le cas en Rhône-Alpes, rappelle l’étude de PWC où ” la présence de nombreuses industries de l’amont et de centrale nucléaire assure un dynamisme de l’emploi important et des ressources financières locales ».

De manière générale, la présence d’une activité électro nucléaire contribue fortement aux finances locales. EDF ou AREVA peuvent ainsi représenter jusqu’à 23% des taxes professionnelles et foncières collectées dans un département. En 2009, l’électro nucléaire a contribué à hauteur de 12 millions à la taxe foncière de la Région Rhône-Alpes et à hauteur de 94 millions à la taxe professionnelle. La taxe 2009 sur les installations nucléaire d’EDF a apporté 28,6 millions d’euros. Le nucléaire apporte 20% de la taxe professionnelle du département de l’Ardèche et 3% de la taxe foncière de ce même département.

 

 

 

 

 

 

VOIR AUSSI