Bioéconomie

L’homme , responsable de la crise forestière en Afrique il y a 2600 ans

L’homme , responsable de la crise forestière en Afrique il y a 2600 ans

Une équipe internationale associant des chercheurs de l’IRD et de l’ENS de Lyon a montré, en  étudiant des sédiments lacustres au sud  du Cameroun que le recul de la forêt a été causé  par l’homme et non par le changement climatique.

Des changements se sont produits dans l’environnement en Afrique il y a 2 600 ans. Il y a plus de 20 ans l’analyse des sédiments du lac Barimbu Bo, au sud du Cameron a montré la présence de pollens d’arbres indiquant la présence du couvert forestier dense. Les sédiments les plus récents contiennent eux une forte proportion de pollens de flores de savane. La forêt primaire a laissé la place il y a 2 600 ans à la savane avant que 600 ans plus tard la forêt fasse sont retour.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI