Construction et aménagement

Lyon, un autre destin pour une autre France, par Alain Renaud

La réforme territoriale redessine le cadre politique et administratif de la France. Dans un environnement troublé, le message est difficile à entendre. On ne sait pas s’il faut agiter un débat politique, viser des économies ou engager un fonctionnement nouveau réellement décentralisé. Dans Lyon, un destin pour une autre France, Alain Renaud apporte quelques éléments de réponse.

Alain Renaud, est “parisien d’origine et pendant une grande partie de sa vie professionnelle, réside aujourd’hui à Lyon“.  Son approche est en partie résumée dans cette présentation. Alain Renaud, qui a travaillé hors de France, développe la vision traditionnelle d’un antagonisme Paris-Lyon qui ne suffit pas à donner la bonne perspective.

Il revient sur le passé, avec des informations justes, mais teintées de nostalgie et de psychologie. Il montre au moins comment la place de Lyon a été construite. Il décrit le tableau des potentiels de l’agglomération, mais là encore, avec une approche hiérarchique des relations entre villes en se référant à la notion, très courante à Lyon , de ” ville internationale“. Classiquement, il revendique pour la ville une place dans des classements, avec Munich, Milan et Barcelone!  Et pose en même temps Lyon en tête de la hiérarchie des villes françaises.

Malgré quelques esquisses, Alain Renaud évoque trop peu la notion de réseau de villes, de compétences, dans lequel Lyon se trouve de fait. Il évoque, mais sans doute pas assez, l’importance de l’échelon régional, dédaigné par beaucoup de milieux lyonnais. Mais c’est Rhône-Alpes qui peut être en Europe et dans le monde une plaque tournante.

Alain Renaud perçoit des retournements de tendances qui permettraient de faire émerger une France décentralisée, polycentrique. Il explique comment la recherche, l’esprit d’entreprise, une vision de la société,  les réussites industrielles, la qualité urbaine, attirent de plus de plus de personnes à la recherche d’un style de vie différent de celui de la mégapole parisienne. Lyon est un champ d’expérimentations, de démonstrations, pour un développement maitrisé, prenant mieux en compte l’environnement, l’énergie, une nouvelle mobilité. C’est vrai, Lyon est le creuset d’initiatives originales.

Alain Renaud a raison de souligner qu’il manque à l’édifice, quelques briques de taille! Il manque notamment un secteur de l’édition, de presse notamment, qui dynamise l’éco-système métropolitain et régional. L’univers lyonnais et régional de l’édition, restent étroitement identitaires, davantage attachés à une fonction miroir qu’à une fonction d’ouverture. Alain Renaud a raison de le regretter et de souligner les aspects négatifs de ces lacunes.

michel.deprost@enviscope.com

Lyon, un destin pour une autre France, Alain Renaud,  266 pages, L’Harmattan, 27 euros.

VOIR AUSSI