Construction et aménagement

Michel Forissier ( Président par intérim du Rhône): il faut un maillage autoroutier au Nord de Lyon

 L’agglomération de Lyon ne bénéficie pas d’un système autoroutier de contournement. Le transit nord-sud traverse encore en partie le centre de Lyon ou la proche périphérie.

La situation actuelle du trafic autoroutier et ferroviaire, complètement saturé, autour de l’agglomération lyonnaise et du Rhône est préoccupante ; elle ne peut plus durer et nécessite absolument une vision d’ensemble et des décisions. Un maillage autoroutier par le nord et le sud est indispensable ” estime Michel FORISSIER, premier Vice-Président et Président par intérim du Conseil général du Rhône.

Le président par intérim du Conseil général, rappelle la position du Département du Rhône sur l’autoroute A 89 Balbigny Lyon inaugurée ce 19 janvier au matin près de Tarare, en présence du Ministre des Transports. ” Jamais le Département du Rhône n’a été hostile à l’A89, qui devrait assurer une bonne desserte des territoires avec une meilleure répartition des trafics sur les différents réseaux
Mais son raccordement, tel qu’il est proposé aujourd’hui ne répond pas à cet objectif.” En effet, le projet de l’Etat est un raccordement à l’A 6 à la hauteur de Limonest qui dissuaderait les usagers de remonter vers le Nord pour contourner Lyon. Les usagers ( véhicules légers et poids lourds) seront incités à continuer sur l’A6 vers le tunnel de Fourvière.

Or, selon Michel Forissier l’A 89 doit impérativement être raccordée, plus au Nord, près de ANSE, à des voiries adaptées au trafic qu’il va supporter, ce qui n’est encore pas le cas. Il faudrait que l’A 89 soit raccordée par exemple à l’A 46 nord.

Pour le Département du Rhône,  “il est essentiel que l’Etat entende les collectivités et réalise un maillage des autoroutes existantes (A6, A46 et A432), afin de ne pas diriger des flux supplémentaires de circulation vers Lyon.

Autoroute A 45:  plutôt améliorer l’autoroute actuelle

Michel Forissier, prend aussi position sur le projet d’autoroute A 45 Lyon Saint-Etienne. Pour l’A45, selon Michel Forissier, ” sans solution satisfaisante pour l’arrivée sur Lyon, l’Etat doit améliorer la section existante entre Lyon et Saint-Etienne (requalification de l’A47) et renforcer le ferroviaire. Ces aménagements, dont la décision dépend de l’Etat, sont cruciaux pour l’avenir du territoire rhodanien, et ce d’autant plus à l’heure de la construction de la future métropole d’intérêt européen.”

VOIR AUSSI