Mobilité

Mobilité durable : Lyon encore trop timide, Grenoble sur la bonne voie, selon Greenpeace

Mobilité durable : Lyon encore trop timide, Grenoble sur la bonne voie, selon Greenpeace

Une étude de Greenpeace France évalue l’action sur les transports et la pollution de l’air de 12 grandes villes françaises, dont Lyon et Grenoble.
Le premier panorama de la mobilité durable réalisé par Greenpeace France avec l’appui du Réseau Action Climat, évalue l’action en matière de transports des douze plus grandes villes et agglomérations françaises : Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse.
L’étude évalue le positionnement de ces villes sur un abandon progressif des voitures diesel et essence, qui contribuent fortement à la pollution de l’air et aux changements climatiques. Cela passe par la mise en place de zones à très faibles émissions, dans lesquelles ne peuvent pas circuler les véhicules diesel et essence, d’ici 2025.
Le panorama réunit également les points de vue d’une vingtaine d’associations locales de promotion du vélo et d’usagers des transports en commun sur trois enjeux phares de la mobilité durable pour les villes et métropoles : renforcement de l’offre de transport en commun, mise en place d’un réseau express vélo, incitations au changement de comportement vers une réduction de l’usage de la voiture individuelle.
Lyon fait partie des villes qui se sont engagées à mettre en place une zone à circulation restreinte permanente, dont seraient exclus les véhicules les plus polluants. Mais la ville n’est pas encore passée aux actes. En parallèle, il reste beaucoup à faire dans la capitale aurhalpine pour faciliter la transition vers d’autres formes de mobilité, en particulier le vélo. 
Grenoble est la seule ville avec Paris à avoir affirmé ses ambitions en matière de restrictions sur les véhicules polluants : les deux villes doivent encore confirmer ces ambitions tout en poursuivant les efforts en matière de développement des alternatives comme le vélo et les transports en commun.
jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

VOIR AUSSI