Bioéconomie

Monsanto met en ligne un nouveau site Internet

Monsanto France, dont le siège social est à Bron (Rhône) annonce avoir mis en ligne un nouveau site internet.Le site, en français, rappelle l’activité de l’entreprise en France et en Europe. Il évoque l’histoire de l’entreprise portant le nom de Monsanto, prenant soin de souligner que l’entreprise actuelle est « entièrement dédiée à l’agriculture ». L’historique rappelé sur le site ne revient que brièvement, même pour démentir ou préciser, sur l’entreprise Monsanto lorsque cette entreprise était active dans le secteur de la chimie où certaines de ses activités ont été critiquées.


Le site évoque, à travers des communiqués de presse anciens, dans sa rubrique actualité, sur les épisodes de son implantation en France, notamment lors qu’il a eu à commenter il y a une année des fauchages de champs expérimentaux.


Une partie de la rubrique “actualité” veut battre en brèche des “idées reçues” sur « les suicides d’agriculteurs indiens » antérieurs à l’utilisation de coton OGM, sur la technologie dénommé “Terminator” par la « presse populaire », qui consiste à utilise des grains produisant des graines stériles. Le groupe rappelle qu’il a renoncé en 1999 à l’utilisation de cette technologie destinée certes à protéger les intérêts des firmes, et en même temps à limiter la dissémination des gènes d’intérêt.


On peut regretter que le site en français de l’entreprise ne donne pas assez d’information sur le groupe dans son ensemble. Le site associatif InfoGM signale ainsi que le site français de Monsanto (il est vrai inachevé) ne soit pas assez mis à jour. Le site effectivement ne mentionne pas un plan de restructurationà l’échelle du groupe entrainant 900 suppressions d’emploi, en raison d’une baisse des ventes, en particulier pour l’insecticide Round Up.


Pour en savoir plus sur Monsanto: www.monsanto.fr


Pour en savoir plus sur l’association INFOGM: www.infogm.org

VOIR AUSSI