Énergie

Nouveau barrage de Poutès sur l’Allier: pour permettre les migrations de saumons

Sur l’Allier, le barrage de Poutès ( Haute-Loire)  à la  fin 2016  sera abaissé de 17 à 4 mètres, tandis que sa retenue d’eau sera réduite à 350 m de long soit dix fois moins qu’aujourd’hui. Cette réduction de l’ouvrage et de son impact permettra de conserver 85 % de la production électrique.

Le projet Nouveau Poutès » est le résultat d’un accord , après d’âpres affrontements et négociations,  entre EDF, les associations de défense de l’environnement et élus locaux. Le nouvel aménagement doit  «doit faciliter la circulation des sédiments et des poissons, principalement les saumons empruntant la voie fluviale dans leurs migrations.” La Loire, et son affluent principal, l’Allier sont les derniers cours d’eau en France où le saumon est parvenu à se maintenir, un programme visant au développement des populations.

 Le projet a été mis au point par le laboratoire EDF de Chatou (Yvelines) . Une maquette à l’échelle 1/13e a permis de conduire des études pour  s’assurer de l’efficacité du franchissement piscicole et travailler à une station de pompage plus innovante. Les travaux d’un montant 20 millions d’euros dureront de trois ans.

VOIR AUSSI