Construction et aménagement

Nouvelle voie à la Part Dieu : des précautions pour l’environnement

Nouvelle voie à la Part Dieu : des précautions pour l’environnement

L’Autorité environnementale met en avant plusieurs points à surveiller dans le cadre du chantier de construction d’une nouvelle voie à la gare de la Part Dieu.

Le secteur de construction de la ligne L, rappelle l’Ae dans son avis, est concerné par le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE) des infrastructures relevant de l’Etat. Le dossier déposé par Sncf Réseau, fait référence à l’ancienne version de ce document, un nouveau PPBE ayant cependant été approuvé par arrêté préfectoral du 3 novembre 2015. L’Ae recommande de mettre à jour le dossier avec le plan de prévention du bruit dans l’environnement de l’Etat dans le département du Rhône 2015/2018.

La qualité de l’air mauvaise sur les quais
 Les quais  de la gare , rappelle l’Aen sont soumis aux pollutions atmosphériques. Selon « Air Rhône Alpes », en 2013, la qualité de l’air de Lyon est dans l’ensemble bonne à très bonne les deux tiers du temps et mauvaise 10 % du temps. Les concentrations moyennes annuelles
en polluants, mesurées en 2013 sur la station Lyon Centre, sont non conformes pour les PM 2,5, la concentration étant près de deux fois supérieure à l’objectif de qualité. Elles sont conformes pour le dioxyde d’azote, les PM10 et le dioxyde de soufre.
L’Ae rappelle que le nouveau quai serait lui aussi exposé à la pollution. La France fait l’objet d’une procédure contentieuse de la Commission européenne, du fait de dépassements récurrents de la valeur limite pour les PM10. L’agglomération de Lyon est concernée par ce contentieux, ainsi que par une procédure pré-contentieuse sur le NO.

Amiante, plomb et sols pollués

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI