Actualités

Nouvelles initiatives de l’université Lyon 1 pour la réussite des étudiants

L’Université Lyon 1 multiplie les initiatives pour permettre aux étudiants de réussir en bénéficiant d’un soutien, d’un tutorat, ou de possibilités de réorientation et de passerelles. Lionel Collet, président de l’Université a expliqué ainsi lors de la conférence de presse de rentrée que Lyon 1 a conclu divers partenariats. Un partenariat a été conclu avec l’IAE (Institut d’administration des entreprises, Lyon 3) afin qu’il accueille certains de ses étudiants qui auront échoué aux concours de médecine ou de pharmacie. En effet, selon Lionel Collet, “il y a de très bons étudiants qui échouent en première année de médecine ou de pharmacie, même s’ils ont beaucoup travaillé”. Ces élèves auront la possibilité d’accéder en deuxième année de l’IAE après plusieurs heures de cours de remise à niveau.
Par ailleurs, l’EPUL (Ecole d’ingénieur polytechnique de l’université Lyon 1) a signé un partenariat avec l’IAE. Il permettra aux étudiants de l’EPUL qui veulent suivre d’autres études après leur troisième année de licence d’intégrer l’IAE au bout de cinq mois de formation, et à terme d’obtenir un diplôme de master d’IAE.

Une licence d’infirmier.

A la suite de la réforme des études de santé, Lyon 1 a mis en place en cette nouvelle rentrée des formations communes pour les étudiants de médecine, pharmacie, maieutique (sages-femmes) et kiné. Les cours auront lieu simultanément dans plusieurs amphithéâtres grâce à un système de visioconférence. Par ailleurs, Lyon 1 a signé une convention avec la région Rhône-Alpes afin que, tel que l’a voulu Nicolas Sarkozy, les étudiants qui ont suivi trois années d’études d’infirmier obtiennent une licence. Cependant, cette licence ne peut être accordée qu’après la signature d’une convention avec la région. Rhône-Alpes est d’ailleurs la deuxième région à avoir signée cette convention, après Midi-Pyrénées. Afin d’obtenir leur diplôme, les étudiants auront 700 heures de cours en plus.

Un parcours adapté à chaque étudiant ?

Selon Lionel Collet, l’objectif en France est que “50% d’une classe d’âge soit diplômée du supérieur”. Pour cela, Lyon 1 a prévu des semestres de réorientation, ainsi que des remises à niveau. Cela permettra d’aider les étudiants qui se sont trompés de filière à trouver leur voie. Ainsi, en faculté de sport, on compte un professeur référent pour un groupe d’étudiants. Dans ces groupes, certains risquent de décrocher pour diverses raisons (problèmes familiaux, travail en dehors des cours). Mais grâce à ce professeur référent, ces étudiants seront “suivis et accompagnés”. En outre, des classes renforcées permettront à des volontaires en première année de suivre en plus de leurs cours traditionnels, d’autres cours dans leur spécialité pour mieux réussir leurs examens.
Par ailleurs, 89% des étudiants en médecine suivent un tutorat (des cours supplémentaires ainsi que des séances de révision) afin de mieux préparer leur concours. Enfin, des étudiants volontaires de deuxième et troisième année parraineront des élèves en première année de licence. Ainsi, selon Lionel Collet, “un nouvel étudiant pourra mieux se reconnaître dans un étudiant qui a réussi”.

jeanbaptiste.jacquet@gmail.com

VOIR AUSSI