Science

OGM: de plus en plus de scientifiques critiquent l’étude Séralini

OGM: de plus en plus de scientifiques critiquent l’étude Séralini

L'étude de Gilles-Eric Séralini sur les effets supposés du maïs modifié NK 603 et du Round Up sur des rats a soulevé une vague de scepticisme. L'Université de Caen prend ses distances. L'équipe du chercheur n'a pas répondu aux questions écrites d'Enviscope et une conférence de presse prévue la semaine dernière a été annulée. La publication de l'étude a été soigneusement coordonnée avec la parution de deux livres, la sortie d'un film et la diffusion documentaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI