Solaire

Photovoltaïque de moyenne puissance: 587 projets retenus en 2014 pour une puissance de 121,7 MWc

Ségolène Royal a désigné  les 217 lauréats de la troisième période de l’appel d’offres pour développer les installations photovoltaïques de moyenne puissance ente 100 et  250 kilowatts crête.

Le dispositif de soutien prévoit un appel d’offres simplifié en trois phases pour les installations de puissance comprise entre 100 et 250 kilowatts crête, installées sur des bâtiments. Les 217 lauréats de la troisième période de l’appel d’offres , rendus publics aujourd’hui, apportent une puissance supplémentaire de 40,7 mégawatts crête.

Le prix de vente moyen s’élève à 153,2 €/MWh, en baisse de 7 % par rapport à la période précédente.

L’année 2014 a permis de retenir 587 projets photovoltaïques de moyenne puissance, qui entreront en service entre mi-2016 et mi-2017. En 2014, cet appel d’offres a permis de sélectionner 587 projets, pour une puissance totale de 121,7 MWc , à un prix moyen de 162,2 €/MWh. L’évolution des tarifs a été la suivante:  1ère période, 168,3 ; 2ème période 165,2  puis 153,2 euros le MWc. La baisse a permis de tenir compte de la baisse d’environ 9 % des coûts en 9 mois, au bénéfice du consommateur final.

La liste des candidats retenus est publiée sur le site Internet du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, à l’adresse :

Ségolène Royal  a lancé par ailleurs une concertation pour finaliser le cahier des charges du nouvel appel d’offres pour 2015. Pour maintenir le développement des capacités photovoltaïques, un appel d’offres pour les installations de moyenne puissance sera lancé avant la fin de 2015 . Ce nouvel appel d’offres s’inscrira dans la continuité du précédent avec trois périodes de candidature de 40 mégawatts crête chacune. La sélection se fera comme précédemment sur la base des performances des projets en termes de bilan carbone et de prix. Le cahier des charges a été modifié pour intégrer le retour d’expérience des appels d’offres précédents. Avant de lancer ce nouvel appel d’offres, Ségolène Royal a décidé de réaliser une dernière phase de concertation de 3 semaines avec l’ensemble des parties prenantes pour finaliser la rédaction du cahier des charges.

VOIR AUSSI