Hydrogène

Plastic Omnium mise sur la carrosserie intelligente et sur l’hydrogène

Plastic Omnium mise sur la carrosserie intelligente et sur l’hydrogène

Si Plastic omnium s’apprête à céder son activité environnement (contenants pour gestion des déchets), le groupe lyonnais n‘entend pas se détourner des enjeux environnementaux. Le huitième équipementier mondial, spécialisé dans les éléments plastique investit dans la carrosserie intelligente et dans la filière hydrogène.

Plastic Omnium accentue la dimension environnementale de sa stratégie : contribuer à une voiture toujours plus propre et plus sure et à la qualité de l’air dans les métropoles »…et on l’espère ailleurs.

Plastic Omnium prend place dans la voiture du futur qui ne sera pas seulement allégée par l’utilisation des plastiques. Demain la voiture sera largement autonome ce qui, selon le rapport annuel développement durable du groupe, devrait permettre de réduire encore fortement la consommation d’énergie. Une voiture sans conducteur, plus intelligente devrait consommer 40% d’énergie de moins que les véhicules actuels.

Comment rendre la voiture autonome intelligente quand on fabrique des pare-chocs ? En proposant des pare-chocs intelligent.  Plastic omnium produit des pare-chocs et des hayons plus léger (moins de CO2) qui embarquent capteurs, radars, caméras et autres outils d’aide à la conduite.  Le pare-chocs intelligent de Plastic Omnium remplace sept pièces de carrosserie, pèse cinq kilos de moins que les pare-chocs de la génération précédente, tout en intégrant des capteurs.

Plastic Omnium surfe aussi la vague montante de l’hydrogène.  L’entreprise prépare un réservoir et une pile à combustible associée 100% propre. Le groupe investit   dans les réservoirs à hydrogène, un métier qu’il maitrise parfaitement. Le stockage de l’hydrogène impose des performances très poussées.

Mais d’une manière plus originale, PO  sort de sa spécialité ” réservoir” pour se lancer dans la conception de pile à combustible, afin de proposer des systèmes complets, stockage d’hydrogène et production d’électricité. PO a créé avec un spécialiste israélien de la pile à combustible la société EPO-Cell Tech et un centre de recherche commun à Césarée (Israël).  Un pôle de recherche a été créé à Bruxelles et PO a adhéré à l’Hydrogen Council. Deux filiales sont dédiées à l’activité hydrogène,  Optimum CPV  pour la fabrication de réservoirs et  Swiss Hydrogen pour la production de piles.

VOIR AUSSI