Actualités

Pose du troisième et dernier clapet au barrage de Motz (Savoie)

Dans le cadre des travaux de remplacement des vannes au barrage de Motz, le troisième et dernier clapet a été installé le mercredi 27 février. Afin d’assurer un niveau de sûreté encore renforcé du barrage, les cinq vannes d’origine ont été progressivement remplacées par trois clapets : deux latéraux et un central.

Depuis 2010, EDF s’est engagé dans des travaux de remplacement des vannes de l’évacuateur de crue du barrage de Motz. Ils s’inscrivent dans le programme d’investissement mis en oeuvre pour recalibrer l’évacuateur de crue du barrage et moderniser le matériel afin de garantir une meilleure ouverture des passes et permettre le passage des embâcles (amoncellement de troncs d’arbres)

L’aménagement de Motz, construit entre 1917 et 1920, se situe à l’extrémité aval de la chaîne d’aménagements du Fier, dans le département de la Savoie.
Jusqu’à présent, le barrage était surmonté d’un évacuateur de crue composé de 5 vannes de type segment sur 5 mètres de hauteur.
Depuis 2010, des travaux ont été engagés pour remplacer progressivement les 5 vannes d’origine par 3 clapets : un clapet central de 15 m de largeur et deux clapets latéraux de 6 m. Ces derniers, plus larges que les vannes d’origine, permettront notamment d’évacuer les embâcles lors des crues.
Les deux clapets latéraux ayant déjà été posés en 2011 et 2012, c’est au tour du clapet central d’être installé cette semaine à l’aide d’une grue de 500 tonnes. Sa dimension a imposé une procédure de transport et de levage exceptionnelle, comme par exemple le passage de nuit par un tronçon de l’autoroute A40 pour éviter la traversée de Bellegarde. A l’issue de cette installation, six mois d’essais seront nécessaires pour déclarer que l’ensemble de l’aménagement est opérationnel.
Des travaux préparatoires d’envergure
Pour mettre en place chaque nouveau clapet dans la structure de l’évacuateur de crue, d’importants travaux préparatoires ont été nécessaires : des vidanges (pour permettre les travaux d’abaissement du seuil de l’évacuateur et la construction de nouvelles piles), l’agrandissement du bâtiment d’exploitation et la mise en place d’une nouvelle passerelle surélevée au-dessus de l’évacuateur

VOIR AUSSI