Bioéconomie

Rassemblement contre l’élevage industriel ce mardi à Lyon

A l’occasion de l’examen en première lecture du projet de loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, plusieurs organisations de défense des animaux d’élevage dont L214 et Dignité Animale se mobiliseront devant la préfecture du Rhône, à Lyon, ce mardi 7 janvier de 11h à 12h30 pour dénoncer l’industrialisation des élevages en France.

Des manifestants se rassembleront aussi devant l’Assemblée nationale et les préfectures de Lille, Arras, Dijon, Nantes, Rennes, Perpignan, Marseille, Amiens, Toulouse, Beauvais, sous la bannière des “vaches en colère”.

Les manifestants dénonceront les projets d’élevages industriels de vaches, porcs, poules pondeuses et poulets. Les critiques portent sur deux points : la condition animale, mais aussi la condition des éleveurs poussés à investir dans des installations de plus en plus grandes. Les manifestants sont en désaccord total avec le «  modèle alimentaire défendu par le gouvernement, qui encourage une forte consommation de produits d’origine animale, générateur d’injustices et de maladies. »

L’association Novissen, à l’origine du mouvement actuel,  regroupe des riverains de la commune de Drucat (Somme) opposés à la création d’une ferme-usine devant contenir à terme 1000 vaches et leurs 750 veaux et génisses. A Heuringhem (Pas de Calais), un projet de porcherie de 4000 porcs est en cours alors qu’à Branges (Saône et Loire), le projet d’extension d’un élevage de 110 000 poules à 470 000 poules pondeuses est en développement.

VOIR AUSSI