Environnement

Regardez le premier film de notre Univers proche

La Terre est située dans un bras spiral en périphérie d’une grande galaxie, la Voie Lactée. Cette dernière fait partie d’un super-amas de 100 000 galaxies. A cette échelle, l’Univers ressemble à une mousse de bulles de savon : de très grands vides sont connectés par des filaments et des super amas de galaxies.

Une équipe internationale, impliquant l’Institut de physique nucléaire de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1 / CNRS), le CEA/Irfu, l‘Institut d’astronomie de l’Université d’Hawaii et l’Institut de physique Racah,  de l’Université de Jérusalem, vient de publier des résultats permettant de décrire plus précisément les mouvements de la structure de notre Univers local.

Résultats du projet scientifique Cosmic Flows ( flux cosmiques) les travaux visent à diffuser à toute la communauté scientifique la cartographie dynamique de l’Univers proche, grâce à des outils de visualisation sophistiqués.

La connaissance scientifique s’enrichit ainsi d’une représentation des mouvements en trois dimensions d’une étendue importante de l’Univers proche. Cela améliore la compréhension de la structure de l’Univers. Ces nouvelles cartes du Cosmos sont disponibles sous la forme d’un film: http://www.ipnl.in2p3.fr/cosmography/index.htm Les résultats ont été présentés ce vendredi 7 juin, lors des conférences «Cosmic Flows» organisées par Hélène Courtois, chercheur et chef du projet à Lyon ( 1)

Jusqu’à 300 millions d’années-lumière

Le domaine couvert s’étend jusqu’à 300 millions d’années-lumière. Pour la première fois un film accompagnant cette publication présente des cartes qui intègrent les mouvements des grandes structures de galaxies. Les mouvements d’ensemble des galaxies permettent d’étudier et de cartographier les composantes dominantes de l’Univers: l’énergie noire et la matière noire.

Le film dévoile des cartes de la répartition de la matière visible, les galaxies, directement comparées aux cartes de la matière noire invisible (une matière mystérieuse qui constituerait plus de 80% de la matière de notre Univers et qui permettrait d’expliquer notamment les mouvements des galaxies). La cartographier précise en 3D  de la matière totale (noire et lumineuse) dans un si grand volume est une première. La correspondance entre les puits de matière noire et la position des galaxies y est clairement identifiée, apportant une confirmation directe du modèle standard de la cosmologie

Au moyen de zooms et de déplacements successifs du point de vue, ce film permet de suivre les structures et leurs mouvements dans les trois dimensions et sur différentes échelles.

1) Publication par Courtois H., Pomarède D., Tully R. B., Hoffman Y., and Courtois D., 2013, Cosmographie de l’ Univers local (Cosmography of the local Universe), dans  Astronomical Journal, IOP Science, http://arxiv.org/abs/1306.0091(sous presse)

VOIR AUSSI