Véhicules électriques

Sans André-Marie Ampère, pas de mobilité électrique

Il y a exactement deux cents ans le savant André-Marie Ampère découvrait plusieurs phénomènes électriques, en particulier l’électromagnétisme qui permet de réaliser des moteurs électriques.

André-Marie Ampère, découvreur du courant électrique, de l’électromagnétisme et de l’électrodynamique.

L’année 2020 a été déclarée Année Ampère, en mémoire du savant lyonnais, découvreur en 1820 du courant électrique, des champs électromagnétiques, inventeur de l’électrodynamique.
La Comité national Ampère, la Société des électriciens et des électroniciens (SEE) et la Société des amis d’André-Maris Ampère (Saama) organise tout au long de l’année 2020 des rencontres. Une séance de l’Académie des Sciences a eu lieu ce vendredi à l’académie de Lyon.

La découverte de l’électricité a avancé par étape. La première étape a été celle de l’électricité statique, produite par décharge en frottant un bâton d’ambre avec un tissu. Belles expériences, spectaculaires, mais sans application.

C’est André-Marie Ampère qui à découvert que l’électricité était un courant capable de produire des forces magnétiques, donc d’entraîner des mouvements sur des objets placés à proximité.

Un savant éclectique

Ampère, sans être allé à l’école, éduqué par son père qui périt guillotiné pendant la Révolution, est un touche à tout de génie. Il se passionne pour les mathématiques et pour la chimie. De 1804 à 1814, il décompose l’acide fluorhydrique et isole le fluor, élément naturel. A partir de 1814, il revient aux mathématiques, puis en 1820, à un domaine de prédilection, l’électricité. L’italien Volta a découvert que l’électricité peut être produite dans des piles.  Ampère montre que l’électricité circule comme un courant. Il découvre que dans la pile qui produit de l’électricité, cette dernière est un courant qui circule. Il découvre que le courant peut circuler aussi dans une tige de cuivre.

Un courant et une force

Il montre qu’un courant électrique peut entraîner le mouvement d’une aiguille aimantée. L’électrodynamique, qui génère des forces a été découverte. André-Marie Ampère, montre qu’en inversant le sens de circulation du courant, l’aiguille aimantée s’oriente dans un sens différent.

Il montre ensuite qu’en faisant circuler un courant alternatif autour d’une aiguille suspendue, cette dernière peut accomplir un tour complet, puis des tours sur elle-même aussi longtemps que l’alimentation du courant  est maintenue. C’est le premier objet mu par la force invisible de l’électricité. C’est le premier moteur électrique.

Le concept de moteur électrique va se complexifier, s’enrichir, se perfectionner pour faire tourner non pas des aiguilles, par les axes de plus en plus gros, de plus en plus lourds, de plus en plus puissants, jusqu’aux moteurs électriques des locomotives, et de tous les appareils électriques, dont, désormais, les voitures, trottinettes et vélos électriques.

VOIR AUSSI