Schneider Electric : autoévaluation en hausse pour le développement durable

Solutions pour l’énergie, économie des ressources, éthique, santé, formation  : l’indicateur Schneider Sustainability Impact a été adapté pour transformer et piloter le groupe dans le sens du développement durable.

Schneider Electric publie ses résultats financiers et extra-financiers pour le premier trimestre 2018. Le Schneider Sustainability Impact fixe des objectifs et mesure les résultats liés au développement durable sur trois ans (2018 à 2020) à travers 21 indicateurs mis à jour chaque trimestre. Avec 3,56/10 à fin mars 2018, le Schneider Sustainability Impact dépasse l’objectif de 3,50/10.

Pour Gilles Vermot Desroches, Directeur du Développement durable “les 21 indicateurs du Schneider Sustainability Impact contribuent aux Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations unies et à nos objectifs à l’horizon 2025, 2030 et 2050. Il constitue le plan de transformation et l’outil de pilotage du développement durable chez Schneider Electric, renouvelé tous les 3 ans. Nous visons la note de 5/10 à la fin de l’année 2018, l’objectif le plus élevé jamais fixé pour une première année de plan triennal depuis le lancement de notre baromètre Planète & Société en 2005.”

L’indicateur « 25 % de croissance de l’entité Energy & Sustainability Services » présente 4,3 % de croissance du chiffre d’affaires au premier trimestre. Energy & Sustainability Services est une entité de conseil combinant services et solutions en gestion de l’énergie, transition énergétique, conception et déploiement de stratégies de développement durable.

Ressources

L’indicateur « 100 000 tonnes de consommations de ressources primaires évitées grâce aux programmes EcoFitTM, de recyclage et de reprise des produits » présente un premier résultat de 5 743 tonnes de matières récupérées et recyclées pour le trimestre. La collecte d’équipements usagés, obsolètes, ou en fin de vie permet de recycler des quantités importantes de matières. EcoFit propose la mise à niveau d’installations, en remplaçant les appareils usagés par de nouveaux appareils plus performants, ou en remplaçant seulement des composants clés et non le système entier. Ce service prolonge la durée de vie de l’équipement pour un coût moindre qu’un remplacement.

Pour la santé et l’équité l’indicateur « 1 incident médical par million d’heures travaillées » présente un résultat très satisfaisant dès ce premier trimestre avec 0,79 incident médical par million d’heures travaillées. Un incident médical est un incident du travail ayant nécessité un traitement médical, y compris les blessures et les maladies professionnelles, ayant entraîné ou non un jour d’arrêt.

Sur l’Ethique  l’indicateur « 5 points  /100 d’augmentation du score moyen de l’évaluation ISO 26000 pour nos fournisseurs stratégiques » présente une augmentation de 0,5 point de la note moyenne de tous les fournisseurs stratégiques de Schneider Electric évalués par EcoVadis à fin mars par rapport à la note moyenne à fin 2017. Cette note moyenne est de 51.6/100 est supérieure à celle de l’ensemble des entreprises évaluées. Une augmentation de 5 points en trois ans  suppose de la part des acheteurs Schneider Electric, un suivi de leurs fournisseurs les moins bien notés, sur les sujets de développement durable et de responsabilité d’entreprise.

Sur le Développement l’indicateur « 350 000 personnes défavorisées formées à la gestion de l’énergie » est présent dans les baromètres Planète & Société de Schneider Electric depuis 2009. L’indicateur a enregistré près de 150 000 personnes défavorisées formées dans le monde entre 2009 et 2017 dans plus de 45 pays. Le programme vise 200 000 personnes supplémentaires formées en trois ans seulement, 1 million d’ici 2025.  Le programme se focalise sur l’accompagnement des entrepreneurs sociaux et informels, et sur l’entreprenariat des femmes, dans le secteur de l’énergie. En 2017, plus de 500 entrepreneurs ont été accompagnés dans de nombreux pays (Égypte, Vietnam, Cameroun, etc.).

VOIR AUSSI