Environnement

Stade de l’OL: le rapporteur public estime insuffisant le dossier d’intérêt général

Le Trbunal Administratif de Lyon a examiné ce matin la demande d’annulation de la Déclartion d’Intérêt Général dont bénéficie le projet de Grand Stade de l’Olympique Lyonnais. Le Progrès de Lyon, explique que Me Etienne Tête présentait la demande d’annulation de la Déclaration d’Intéret Général, présentée par un riverain du  futur Grand stade , projet présenté par le Groupe Olympique Lyonnais.

Le rapporteur public a  rejeté les arguments présentés par l’avocat, il a néanmoins expliqué que la Déclaration d’Intérêt général ne reposait pas sur un dossier suffisamment étayé.

Gerland bien mieux placé

Il faut rappeler à l’occasion de cette action, que le projet de Grand Stade est depuis le début un projet présenté par un groupe privé, projet qui n’était pas prévu dans les plans de développement de l’agglomération. Le projet pose de nombreux problèmes en particulier sur le plan environnemental, sur le plan écologique, sur le plan agricole avec la perte de plusieurs dizaines d’hectares de terres agricoles. Le projet s’inscrit dans la tendance à la consommation de  foncier contre laquelle luttent l’Etat comme de nombreuses collectivités.

Le projet pose des problèmes en matière de transport et suppose des investissements  très lourds de la part de la collectivité pour les déplacements et les transports en commun. Le secteur de l’éventuel Grand Stade n’est en effet pas desservi par des transports en commun alors que le stade actuel de Gerland est parfaitement desservi par les transports en commun.

Le stade  actuel de Gerland est desservi par la ligne B de Métro, prolongée jusqu’à la station Gerland. En 2013, la ligne sera prolongée jusqu’à Oullins, avanrt d’être un jour  connectée jusqu’à Lyon Sud. En 2014, la ligne de tramway T1 desservira le quartier qui sera relié à la Presqu’Ile et à la Gare de Perrache. Dans deux ans, le stade de Gerland sera ainsi relié à quatre gares de l’agglomération et à des nombreusses stati ons de métro, au coeur d’un quartier  lui-même en cours de développement.

Ces arguments justifiet pour plusieurs associatons le maintien de l’OL à Gerland et le renoncement au projet de Stade à Décines.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI