Eau

Suisse et France d’accord pour une nouvelle gestion des sédiments du Haut Rhône

Suisse et France d’accord pour une nouvelle gestion des sédiments du Haut Rhône

Les autorités du canton de Genève et l’Etat français renoncent aux vidanges des barrages du Rhône en Suisse pour extraire les sédiments qui comblent le barrage de Verbois. Une première opération selon ce nouveau mode de gestion est planifiée au printemps 2016.
Chaque année, 360 000 m3 de sédiments, transportés principalement par l’Arve et en provenance des massifs du Mont-Blanc, se déposent dans le lit du Rhône en amont du barrage de Verbois, en aval de Genève. Depuis la mise en eau du barrage en 1942 et jusqu’en 2003, vingt vidanges ont été réalisées pour faire de la place afin de recevoir les eaux du Rhône, grossies des eaux de l’Arve en crue printanière.Les opérations visaient  protéger les riverains en cas de crues.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI