Environnement

Suisse : le canton de Vaud vigilant contre la rage

Alors que le dernier cas de rage remonte à 2003, le Canton de Vaux se mobilise contre l’importation illégale d’animaux susceptibles de véhiculer cette maladie fatale.

La rage, maladie virale transmise par la salive d’animaux infectés s’attaque au système nerveux central. Elle est fatale. Le dernier cas enregistré en Suisse en 2003 a été diagnostiqué dans le canton de Vaud sur un chien infecté à l’étranger.

Alors qu’elle ne sévit pas en Suisse, la rage est présente dans de nombreux pays. Le principal risque de voir apparaître des cas de rage en Suisse est lié à l’importation de chiens ou de chats ne respectant pas les exigences sanitaires, rappelle le Canton de Vaud. Dans le canton de Vaud une recrudescence de chiens importés illégalement est observée.  A la suite d’une importation illégale, des mesures de police sanitaire peuvent aller de la mise en quarantaine de l’animal à l’euthanasie, s’il provient d’un pays où la rage sévit. Ces dispositions sont indispensables pour empêcher l’introduction et la propagation de la maladie en Suisse.

La rage tue une personne toutes les dix minutes dans le monde. Les signes de la rage peuvent apparaître plusieurs semaines, voire plusieurs mois après l’infection. Une fois que les symptômes sont présents, la maladie est fatale, aussi bien chez les animaux que chez l’homme. Les chiens sont à l’origine de la majorité des cas mortels de rage humaine.

Avant d’importer un animal, il convient de s’informer auprès d’un vétérinaire ou du Service de la Consommation et des Affaires Vétérinaires (SCAV) pour connaître les conditions que doivent remplir les animaux qui varient en fonction du pays de provenance.
Pour voyager à l’étranger avec un animal de compagnie, celui-ci doit être vacciné contre la rage. En outre, le SCAV invite les voyageurs à ne pas ramener en Suisse des animaux trouvés pendant les vacances, même si cette démarche est dictée par une bonne intention. Il faut éviter de se rendre dans un pays à risque de rage accompagné de son animal de compagnie. La liste des pays à risque de rage et les exigences d’importation peuvent être consultées sur le site internet de l’Office fédéral de la Sécurité Alimentaire et des affaires vétérinaires (www.osav.admin.ch).

VOIR AUSSI