Énergie

Sûreté nucléaire et radioprotection : un contexte préoccupant pour le président de l’Aurorité de Sûreté

Sûreté nucléaire et radioprotection : un contexte préoccupant pour le président de l’Aurorité de Sûreté

Le vieillissement des installations, les difficultés des groupes du nucléaire, AREVA et EDF, créent un contexte préoccupant pour le président de l’Autorité administrative  indépendante chargé de surveiller le secteur nucléaire.

Difficultés d’AREVA, chute des résultats d’EDF, contretemps pour les EPR, vieillissement d’un parc nucléaire, alourdissement du coût du projet d’enfouissement de déchets CIGEO : la situation n’est pas facile pour assurer la sûreté à long terme dans le secteur nucléaire. Pour Franck Pierre Chevet, président de l’ASN, la situation des acteurs crée un contexte préoccupant. « La sûreté nucléaire et la radioprotection sont confrontées à des enjeux sans précédent ».

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI