Mobilité

Symbio FCell : cinq Kangoo ZE à prolongateur d’autonomie hydrogène pour la Manche

La start-up grenobloise, spécialiste des prolongateurs d’autonomie à hydrogène, livre les premiers Kangoo ZE-H2 d’une flotte de véhicules utilitaires à hydrogène dans le Département de la Manche.

L’entreprise iséroise Symbio FCell vient de mettre en circulation cinq utilitaires légers Renault Kangoo ZE-H2 alimentés par son prolongateur d’autonomie alimenté par hydrogène, dans le cadre du projet de parc automobile du Conseil général de la Manche.

Le Conseil général de ce département de l’Ouest veut être pionnier dans la production et la distribution d’hydrogène vert en France. La Manche est parmi les premiers départements à posséder une station-service à hydrogène en service à Saint-Lô. Il dispose d’une flotte de cinq véhicules utilitaires légers hybrides à pile à combustible hydrogène. La Manche dispose d’un important potentiel de production d’électricité à faible émission de carbone, notamment à partir d’énergies marines renouvelables (hydrolien et éolien offshore).

Le Conseil général de la Manche prévoit de mettre en circulation quarante véhicules utilitaires à hydrogène Renault Kangoo ZE-H2 équipés du prolongateur d’autonomie Symbio FCell. Le prolongateur permet de recharger automatiquement le niveau de batterie en-deçà d’un certain seuil. Le plein est réalisé avec 1,8 kg d’hydrogène, 1 kg permettant de couvrir une distance de 100 km. Le prolongateur d’autonomie permet presque de doubler l’autonomie des véhicules électriques.

Les solutions de mobilité Symbio FCell sont basées sur la conversion de l’hydrogène en électricité grâce aux systèmes piles à combustible PEM, produisant une puissance de 5 kW à 300 kW sans émission. Ces solutions peuvent être intégrées dans une large gamme d’applications et sont parfaitement adaptées aux véhicules routiers, bateaux fluviaux et autres types de plateformes à cycle d’utilisation intensive notamment en zone urbaine.

 

VOIR AUSSI