Mobilité

TER: la SNCF paiera davantage de pénalités à la Région en 2010

Les intempéries du début de l’année 2010, ainsi que les nombreuses grèves ont entraîné le retard et la suppression de plusieurs TER en Rhône-Alpes. Mais selon Josiane Beaud, directrice Régionale de la SNCF en Rhône-Alpes, « seulement 2% des 250 000 TER (soit 5000) qui roulent à travers toute la région ont été supprimés depuis le début de l’année».

Si Josiane Beaud considère ce pourcentage comme étant « un bon chiffre », elle espère néanmoins qu’il baissera encore. En effet, ces suppressions de trains vont contraindre la SNCF à verser d’importantes sommes d’argent à la Région Rhône-Alpes, autorité organisatrice des Transports Express Régionaux, en guise de pénalité. Pour l’année 2009, la société a versé 3 millions d’euros de pénalité à la région, mais le montant de pénalités devrait être plus élevé cette année, notamment en raison des nombreuses intempéries.

Depuis le début de l’année, 89,4% des TER de Rhône-Alpes sont ponctuels, l’objectif de la SNCF étant d’être à 90% à la fin de l’année. Josiane Beaud aimerait être à « 92% dans les trois ans qui viennent ». Depuis début septembre, les TER affichent un taux de ponctualité de 92%. La ligne la moins ponctuelle est celle qui relie Lyon à Grenoble, car seuls 77,2% des trains arrivent à l’heure. En revanche, la ligne Lyon-Ambérieu qui a connu de nombreux déboirs en raison des chutes de neige en janvier et février affiche un taux de ponctualité de 89,2%.

Jean-Baptiste Jacquet

 

VOIR AUSSI