Énergie

Transition énergétique : Queyranne rappelle les besoins de l’industrie

Le débat sur la transition énergétique à la Région Rhône-Alpes. La séance plénière a donné lieu à une série de déclarations sans surprise.

Ce qui a conduit Jean-Jack Queyranne non pas à approfondir les divisions, mais à faire rentrer dans les options  du gouvernement les positions les plus extrêmes.

A Corinne Morel-Darleux, porte parole du Front de Gauche, il a répondu:  “ Vous avez dit, logement, transport,  dans mais vous n’avez pas parlé de production. L’approche des besoins est une approche utile. Cette approche des besoins doit s’inscrire dans une démarche égénrale qui est le sens de la production industrielle.

Sans exprimer d’enthousiasme nucléaire, la Président de la Région a subtilement laissé entendre qu’il était lui-même convaincu des besoins énergétiques des industries électro-intensives. ” Quand nous avons visité  avec Benois Leclair, le site de Saint Gobain à Salaise sur Sanne, qui transforme du sable en verre, le patron nous a dit  que les besoins représentaient une demi centrale nucléaire, nous devons l’intégrer. Il faut avoir une production énergétique.

On ne peut avoir un discours qui dit:  il faut développer l’industrie en France et ne pas voir comment avoir une énergie pour cette industrie. ” a souligné en substance Jean-Jack Queyranne.

Quant aux énergies renouvelables, Jean-Jack Queyranne a rappelé les efforts de la Région. ” Tout le monde dit qu’il faut développer les ENR, les producteurs d’énergies renouvelables ont besoin de stabilité pour prévoir des développement. Or, le moratoire a bloqué le développement. ” a rappelé le Président à l’adresse d’Annabel André Laurent, conseillère régionale UDC de la Haute Savoie.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI