Environnement

Travaux publics : le futur exécutif régional ne devra pas perdre de temps

Alors que la conjoncture est très difficile, la Fédération régionale des Travaux publics prévient : le futur exécutif régional en charge du Schéma Régional d’Aménagement  de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) ne devra pas perdre de temps pour impulser un nouveau programme d’investissements dans les infrastructures.

La future région (au 1er janvier 2016)  pourra  participer au financement de voies et d’axes routiers identifiés par le SRADDET, ou participer à des sociétéS d’économie mixte.

Mais dans l’immédiat, la Région devra lancer l’exécution du Contrat de Plan Etat Région signé (CPER)  avec 18 mois de retard. Les projets ont reçu le soutien de l’Etat, de la Région et incluent même des collectivités dans le cadre de contrats territoriaux. Il ne faut pas que des retards s’ajoutent à la baisse des crédits, annoncées à hauteur de 1,7 milliards alors que selon la FRTP l en nécessiterait 2,5.

Pour avoir une vision plus précise du marché et des besoins la Fédération Régionale des Travaux Publics Rhône-Alpes va mettre sur pied un Observatoire Régional de la Qualité ds Services des infrastructures (ORQUASI) comme l’a fait la Fédération régionale de Midi-Pyrénées.

VOIR AUSSI