Mobilité

Tunnel du Lyon-Turin : Le Parlement devra se prononcer

Tunnel du Lyon-Turin : Le Parlement devra se prononcer

Le financement français du tunnel de base du tunnel Euralpin devra être inscrit au projet de budget 2017  pour que le Parlement s’empare concrètement du dossier.

Le financement du tunnel de base Lyon Turin, critiqué par la Cour des  Comptes comme hypothétique, n’est pas bouclé, c’est vrai. Le financement est en partie assuré par l’Europe, mais chaque pays doit payer sa part et pour la France, l’incertitude est grande.

La Cour des Comptes a critiqué la situation et même le rôle de l’Agence de financement des Infrastructures de Transport Françaises – AFITF). Le tunnel de base ne sera pas donc financé par l’AFITF. Il sera financé par le budget de l’Etat.

En tête du financement arrive la solution Eurovignette, une possibilité donnée par l’Europe dans le cadre d’une politique de transport vertueuse qui donne la préférence au rail. C’est la solution avancée par le rapport Bouvard-Destot de 2015. L’idée avance doucement dans les couloirs de Bercy. Emmanuel Valls l’a confirmé à plusieurs reprises.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI