Actualités

Un incident sur la raffinerie TOTAL affecte la chimie en Rhône-Alpes

L’arrêt accidentel du vapocraqueur de Total-Naphtachimie de Lavera affecte l’activité du groupe Arkema dont l’approvisionnement en propylène est partiellement interrompu. L’incident touche aussi l’approvisionnement en éthylène des usines Kem One, de Lavera et de Fos sur Mer.

Kem One, spécialisé dans la fabrication de PVC, produit dans les Bouches du Rhône, du CVM, un matériau obtenu par réaction de l’éthylène sur du chlore produit à partir de sel extrait à Vauvert ( Gard). Le CVM erst ensuite acheminé de Fos à Saint-Fons ( Rhône)  en barge, puis de Saint-Fons à l’usine Kem One de Balan (Ain) par pipeline.

Arkema a accepté de reporter le règlement de certaines factures due à KemOne représentant un encours total de 65 millions d’euros.

Kem One, mis en cause par les syndicats en raison des difficultés rencontrées par l’entreprise, explique que l’approvisionnement défaillant en éthylène, et la conjoncture économique explique une situation difficiles. Le groupe ne s’exprime pas sur les autres informations données par les syndicats.

VOIR AUSSI