Avril en demi-teinte pour le marché du véhicule électrique

L’AVERE France vient de publier son baromètre mensuel relatif aux ventes de véhicules électriques pour le mois d’avril. Alors que le mois de mars constituait un record, avril connaît un recul des ventes de 30% par rapport à avril 2016.

En France, les ventes de véhicules électriques ont reculé en avril de 30%, totalisant  1844 immatriculations, contre 2 620 en avril 2016. Cela constitue une contre-performance après le record de ventes de mars. Néanmoins, les résultats au cumul restent positifs puisque plus de 10 000 véhicules électriques ont été livrés depuis le début de l’année.

En avril 2017, le segment du véhicule électrique particulier a ralenti de façon inhabituelle, avec un recul de 30%, et totalise 1 474 immatriculations contre 2 109 en avril 2016.
La Renault ZOE est toujours en tête des ventes, et enregistre 939 immatriculations, soit une baisse de 5,2%. La Nissan LEAF maintient sa deuxième position avec 198 ventes, mais baisse de 59%. La BMW i3 est troisième, avec 100 ventes, dont 59 équipées d’un prolongateur d’autonomie soit une baisse de 31%. La Peugeot Ion et le Kia Soul sont respectivement 4ème et 5ème. A noter que deux nouveaux modèles ont fait leur entrée, venant ainsi enrichir le segment des voitures familiales : le Citroën e-Berlingo et le Peugeot Partner Tepee électrique.
Au total, depuis le début de l’année 2017, 8 872 véhicules électriques particuliers ont été enregistrés, soit une hausse de 9%. Ils représentent 1,24% des ventes de voitures neuves en France.

Le segment des véhicules utilitaires recule quant de 27,6% avec 370 immatriculations en avril 2017, contre 511 en avril 2016.
Le Renault Kangoo ZE est toujours en tête des ventes, avec 149 ventes, et une baisse de 43%. Mais la sortie prochaine d’une version à l’autonomie de 270 km (cycle NEDC) devrait enclencher une nouvelle dynamique. Malgré des ventes moins importantes en volume, les autres modèles obtiennent des résultats positifs : 53 immatriculations pour le Goupil G4, 41 pour le Nissan e-NV200 et le Peugeot Partner, et 40 pour la Renault ZOE.
Au total, depuis le début de l’année 2017, 1 683 véhicules utilitaires électriques ont été enregistrés contre 1 768 en 2016.

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Bienvenue !

Connectez-vous à votre compte

Récupérez votre mot de passe

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.