Environnement

Un procédé français de décontamination des terres expérimenté à Fukushima

Un procédé français de décontamination des terres expérimenté à Fukushima

Le CEA, Orano et Veolia ont expérimenté au Japon un procédé de décontamination sur plusieurs centaines de kilogrammes de terres radioactives de la région de Fukushima.

Dans la région de Fukushima, la catastrophe de 2011 a entrainé la contamination d'environ 22 millions de mètres cube de terre par la radioactivité. Ces terres ont été retirées de la surface des sols après l’accident afin de restaurer au plus vite l’accessibilité de la région à ses habitants. Ces terres sont entreposées dans de grands sacs sur plusieurs sites dédiés.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !