Eau

Un réchauffement de 1,5 degré en 2050 rendrait la neige artificielle inutile

Un réchauffement de 1,5 degré en 2050 rendrait la neige artificielle inutile

Une étude publiée par Scientific Report alerte sur les effets irréversibles d’une hausse de la température au-delà de 1,5 °C sur l’enneigement des pistes de ski alpin. Les chercheurs soulèvent également le problème lié à la forte hausse de la consommation en eau pour la production d'une neige artificielle qui sera inutile.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI