Eau

Une centrale de production de froid bas carbone pour la climatisation de Gerland

L’installation inaugurée à Gerland permettra de valoriser l’eau fraiche de la nappe du Rhône, pour rafraichir à terme 300 000 mètres carrés de batiments.

    Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon, Fanny Dubot, Maire du septième  arrondissement de Lyon,  Sylvie Jéhanno, Présidente-Directrice Générale de Dalkia ont inauguré le 28 septembre la centrale de production de froid alimentant le réseau de climatisation du quartier de Gerland.

    Totalement invisible, la centrale de production de froid a été construite sous le skate-park de Gerland, dans les sous-sols d’une ancienne friche industrielle. Elle alimente un nouveau réseau de climatisation de 4,2 kilomètres qui dessert dans le quartier d’affaires de Gerland et distribue de l’eau à 5°C aux bâtiments raccordés. Lé réseau sera raccordé  à plusieurs sites :  pôle de formation Agrapole, LE LOU, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, le Centre International de Recherche contre le Cancer,  le centre de formation de l’Organisation Mondiale de la Santé qui ouvrira ses portes en 2023. À terme, près de 300.000 m2 de bureaux bénéficieront de cette climatisation plus performante et plus respectueuse de l’environnement.
     L’installation fonctionne avec trois machines de production de froid d’une puissance de  4 MW chacun. Elle sera renforcée avec l’augmentation progressive des raccordements et des besoins, par une quatrième machine pour une puissance totale de 15 MW ainsi que des piscines de glaces pour du stockage de froid.  La centrale présente un coefficient d’efficacité nettement supérieur aux autres systèmes : pour 1 kWh d’électricité consommé, l’installation fournit entre 5 et 6 kWh de froid alors qu’une climatisation collective classique fournit elle entre 1,5 et 3kWh de froid. 

         L’investissement pour la construction et l’installation de la centrale de production est de 8,5 M€. L’investissement total comprenant la mise en place de 4,2 kilomètres de canalisations est de 18,5 millions d’euros, financés dans le cadre d’une délégation de service public par Dalkia et la Banque des Territoires.

       Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon : « Le rafraichissement des centres urbains et la lutte contre les phénomènes d’îlots de chaleur sont des enjeux territoriaux, sanitaires et environnementaux majeurs pour s’adapter au changement climatique. Les réseaux de froid apportent une réponse efficace et vertueuse à ces défis. »  Grégory Doucet, Maire de Lyon : « Les réseaux de chaleur et de froid permettent de développer massivement les énergies renouvelables, tout en contenant les prix. Le froid urbain, qui contribue à adapter Lyon aux étés caniculaires réguliers, s’inscrit pleinement dans notre démarche « Lyon 2030 » : inspirer le changement pour que la neutralité climatique ne se fasse pas au détriment de la qualité de vie. »
       Sylvie Jéhanno, Présidente-Directrice Générale de Dalkia : « Les réseaux de climatisation comme les réseaux de
chaleur sont d’excellents outils au service des territoires pour accélérer leur transition énergétique. Cette nouvelle
installation est un bel exemple d’efficacité énergétique à partir d’énergie bas carbone. »
Barbara Falk, Directrice de la Banque des territoires en Auvergne Rhône-Alpes : « La Banque des Territoires
intervient massivement en fonds propres pour financer ce réseau de chaud et de froid nouvelle génération et
s’inscrire dans des objectifs toujours plus ambitieux de recours aux énergies renouvelables pour lutter contre le
réchauffement climatique. »
    Pour Jérôme Aguesse, Directeur de Dalkia en Centre-Est « ce réseau de froid offre des rendements bien supérieurs et
moins émissifs que les autres systèmes de climatisation, au bénéfice des territoires et de leurs habitants. »

VOIR AUSSI