Science

Vieillissement des tissus vivants: inauguration de la plate forme IVTV à Centrale Lyon

Le vieillissement est un enjeu de santé publique. L’ostéoporose touche près d’une femme sur deux après 50 ans L’arthrose touche près de 15% de la population. Enfin l’OMS ( Organisation Mondiale de la Santé) estime que près de 6,3 millions de fracture du col du fémur seraient constatées chaque année dans le monde en 2050.

La connaissance de  l’évolution du  comportement mécanique des tissus avec l’âge est fondamentale pour l’élaboration et la mise en œuvre de traitements.

Le projet IVTVveut  améliorer les techniques de réparation des tissus (os, dent, peau, artères…) altérés par ce vieillissement.  Il vise le développement d’outils de haut niveau combinant des approches biologiques, biomécaniques et d’imagerie des tissus au cours du processus de vieillissement.

L’alliance des partenaires du projet permet la création d’une plateforme dotée d’outils innovants. Pour la première fois une double approche en biologie et en mécanique permet d’envisager de nouvelles solutions thérapeutiques.

Le centre IVTV est le seul centre en Europe capable de répondre à ces enjeux. Couplant imagerie aux échelles nanométrique, micrométrique et millimétrique, il permet de :

  • Fournir des outils pour la médecine régénérative et la transplantation,
  • Mettre en place des bases de données cliniques pour un meilleur diagnostic,
  • Disposer d’outils d’évaluation de nouveaux médicaments ou dispositifs thérapeutiques,
  • Comprendre l’influence de l’activité cellulaire sur la modification des tissus.

Fondé sur un investissement technologique de pointe et un tissu scientifique et médical, il regroupe l’ensemble des compétences nécessaires sur le site du PRES de Lyon-Saint-Etienne.Plusieurs institutions et laboratoires membres du PRES Université de Lyon, se sont associées, impliquant 170 membres permanents (chercheurs, cliniciens et ingénieurs). Des industriels se sont impliqués dans la gouvernance de l’équipement.

VOIR AUSSI