Auvergne-Rhône-Alpes

2020 année la plus chaude en Auvergne-Rhône-Alpes

L’agence Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AuRA-EE) vient de publier publier sa synthèse climatique annuelle pour 2020, “Climat en Auvergne-Rhône-Alpes : ce qu’il faut retenir de 2020”. Le document rassemble des chiffres clés, des zooms sur les acteurs économiques qui se mobilisent, des données et des informations issus des travaux de l’agence et de sa veille mensuelle sur la climat.

L’année 2020 a été la plus chaude jamais mesurée en France avec une température moyenne de 14°C de janvier à décembre. La région Auvergne-Rhône-Alpes n’échappe pas à cette tendance comme le confirment les premiers éléments d’analyse2 : l’hiver 2020 a été exceptionnellement chaud et sec, avec une température moyenne de 5,5°C. Il a été suivi d’une série de mois plus secs et plus chauds que la normale, en particulier au cours de l’été.

Les chiffres consolidés par l’Observatoire régional climat-air-énergie (Orcae) et diffusés dans ses dernières publications (intégrant 2019), indiquent en prenant la moyenne des 12 stations météo de référence d’Auvergne-Rhône-Alpes, une augmentation de la température annuelle de près de +2,2°C en 60 ans, mais également une baisse de l’enneigement de 31 % dans les Alpes et le Massif central.

Les acteurs des territoires s’organisent : directement touchés par les effets des températures et des déficits hydriques sur les milieux naturels, les acteurs agricoles et forestiers, comme ceux du tourisme, envisagent de nouvelles pratiques. Les acteurs relais tels que les agences territoriales proposent des outils d’animation de la réflexion collective pour l’adaptation des territoires. Autant d’initiatives et de changements qui marquent l’engagement de plus en plus concret des acteurs en faveur de l’adaptation aux changements climatiques.

Avec cette publication, AuRA-EE a souhaité transmettre un aperçu de ces évolutions, des faits marquants de l’année écoulée.

Télécharger la publication : “Climat en Auvergne-Rhône-Alpes : ce qu’il faut retenir de 2020”

VOIR AUSSI