Environnement

A 45 : Une étude pour arrêter le meilleur choix

La Région attend une dernière étude pour retenir avant le mois de juin, la solution la meilleure pour le projet de liaison entre Lyon et Saint-Etienne.

Le projet d’autoroute A45, suscite toujours l’opposition de élus du Rassemblement Ecologiste, Citoyens, Solidaires, comme l’a rappelé Jean-Charles Kohlhaas. Le projet divise aussi le groupe principal de la majorité. Des élus Les Républicains du Rhône se sont mobilisés ces derniers jours contre le projet.

Pour Sophie Cruz, du groupe LR DV et Société civile, le projet d’A45 doit être revu pour examiner d’autres solutions. Le tracé actuel entraînerait par exemple la perte de 500 hectares de cultures dont certaines sont destinées  à l’exportation.

Pour Patrick Mignola, vice-président en charge des Tranports, certaines critiques et réserves sur l’A45 sont sensées. Le projet, d’intérêt général, doit recueillir l’accord de tout le monde. L’ A47 entraîne des accidents, des bouchons, qui ont des coûts divers. Une solution doit être trouvée.

Nous avons lancé une étude pour que le projet ne soit pas reculé, mais pour que le projet soit lancé sur le meilleur consensus avec l’ensemble des collectivités des territoires concernés.” Pour Patrick Mignola, le numérique, de nouvelles formes de mobilité doivent être envisagés sans que le dossier soit vu comme une concurrence entre mode de transport.

VOIR AUSSI