Construction et aménagement

A Aix-les-Bains Veolia chauffe le centre aquatique Aqualac avec la chaleur des eaux usées

Aix-les-Bains a mis en service et inauguré en novembre, une unité développée par VEOLIA selon le modèle ENERGIDO qui permet de produire de la chaleur à partir de l’énergie des eaux usées. Avec une puissance thermique de 600 kW  il s’agit de la plus grosse unité Energido installée sur un centre aquatique à ce jour en France.

La solution développée par VEOLIA Energido permet de réduire les émissions de CO2 en produisant de l’énergie à partir des eaux usées. Les eaux usées sont en effet une source locale d’énergie renouvelable. Energido utilise les calories contenues dans les eaux usées traitées de stations d’épuration pour satisfaire durablement les besoins en énergie de centres aquatiques, éco-quartiers ou stations d’épuration.
La solution Energido de Veolia contribue à réduire les émissions de CO2 en substituant les  énergies fossiles par des énergies renouvelables pour assurer les besoins en chauffage (ou en rafraîchissement) de centres aquatiques, d’éco-quartiers ou de stations d’épuration.

Après le Cercle des Nageurs de Marseille (CNM) et l’Aquarena d’Arras, le centre Aqualac d’Aix-les-Bains, avec ses cinq  bassins dont un bassin olympique extérieur ouvert toute l’année sera chauffé grâce aux calories de la station d’épuration. L’unité de valorisation énergétique Energido vient en substitution de la chaufferie gaz existante, en couvrant plus de 90 % des besoins calorifiques des bassins.
Les eaux de la station d’épuration qui transitent près d’Aqualac représentent environ 12 000 m³/jour à une température de 10 à 20°. ” C’est ainsi qu’est née l’idée de récupérer une partie de ces calories pour chauffer les bassins, explique Dominique Dord, Maire d’Aix-les-Bains, président de Grand Lac. Pour ce projet, nous avons bénéficié d’un soutien financier de la part de l’ADEME et de l’Agence de l’Eau.»
Le système Energido consiste à dériver une partie des eaux usées de réseaux d’assainissement vers un échangeur thermique qui transfère les calories vers une pompe à chaleur. L’eau chaude ainsi produite alimente les différents bassins des centres aquatiques.

Pour Aquarena (Arras) plus de  de 4 000 m2 bassins, Energido couvre plus de 50 % des besoins annuels en chauffage, auparavant assurés par des chaudières à gaz. Energido contribue à éviter l’émission de 194 tonnes de CO2 eq/an et à économiser plus de 1000 MWh/an d’énergie fossile. Pour le Cercle des Nageurs de Marseille (CNM), lieu d’entraînement de sportifs de haut niveau, Energido contribue à éviter l’émission de 220 tonnes de CO2 eq/an et à économiser plus de 1100 MWh/an d’énergie fossile. A Roquebrune-Cap-Martin (06), l’éco-quartier Cap Azur utilise Energido pour répondre à 100 % de ses besoins en eau chaude sanitaire, en chauffage l’hiver et en climatisation l’été. Cela représente une réduction de 158 tonnes de CO2 eq/an pour 300 logements BBC répartis sur 20 000 m2.
Sur l’usine de dépollution des eaux usées Ginestous-Garonne de Toulouse, la valorisation du potentiel énergétique des eaux usées par Energido sert à chauffer une plateforme de compostage des boues de  15 000 m² exploitée par Veolia. Ce mode de chauffage innovant se traduit par une économie de  650 000 kWh/an d’électricité, et contribue ainsi à éviter l’émission de 37 tonnes de CO2 eq/an.

VOIR AUSSI