Actualités

Agri-voltaisme : des résultats très positifs sous des serres équipées par Sun’Agri

      Un an et demi après l’installation du dispositif Sun’Agri sur les aubergines sous structure agri-voltaïque  un rendement supérieur  de 50% par rapport au contrôle a été observé sur une serre du Lot et Garonne, avec un meilleur développement de la plante. Ces résultats confirment la pertinence des technologies d’agri-voltaïsme dynamique sur serres.

Après avoir publié des résultats agronomiques sur viticulture et arboriculture, Sun’Agri, le leader mondial et pionnier de cette technologie, dévoile des résultats agronomiques inédits sur aubergines cultivées sous la serre agri-voltaïque de Brinkhoff à Granges-sur-Lot, appartenant à l’exploitation la Ferme de Yola.

Mis en service en septembre 2020, l’équipement agri-voltaïque de la serre répond aux besoins des exploitants d’adapter la production aux aléas climatiques toujours plus importants. L’augmentation de la température moyenne sous les serres (30°C au printemps et 40°C en été) occasionne des brûlures sur les fleurs et une accélération du développement de nouveaux ravageurs.

La serre agri-voltaïque 2500m² de cultures est voisine d’une zone témoin de taille similaire non protégée par les persiennes. Les cultures sous la serre agri-voltaïque changent au rythme des saisons. Depuis la mise en service de la serre, neuf fruits et légumes ont été cultivés : des tomates, des concombres, des aubergines, des poivrons, du céleri, du fenouil, des épinards, de la mâche et des haricots verts.

Trois familles de capteurs

« J’ai construit ce projet de serre agri-photovoltaïque de 5000m2 avec Sun’agri en 2020. Nous cultivons divers légumes sous ces persiennes sans avoir besoin de blanchir les serres l’été. Avec deux ans de recul, on note une pression moindre des ravageurs comme les pucerons. Les récoltes à venir nous permettront de confirmer et compléter les premiers résultats encourageants de cet outil. »Youp Brinkhoff, Chef exploitant de la Ferme de Yola .

Sun’Agri a équipé les cultures de  trois types capteurs pour une analyse très fine de leur état et la prise en compte des facteurs météorologiques. Des capteurs micro-météorologiques posés à différentes hauteurs de la plante mesurent la température de l’air, l’humidité, le vent et le rayonnement . Des capteurs PAR mesurent le rayonnement actif pour la photosynthèse, permettant d’estimer la croissance de la plante et ses besoins à l’aide des modèles. Les ” capteurs plantes”  permettent d’observer le comportement de la plante (statut hydrique, fonctionnement, stress,, température des organes) et d’optimiser son bien-être en temps réel.

Un an après l’installation agri-voltaïque, les premiers résultats sont très encourageants sur la culture d’aubergine. Les rendements sont supérieur de 50 % sous panneaux comparé à la zone témoin : plus de 800 kg de légumes récoltés sous dispositif contre environ 500 kg pour la zone témoin, pour une superficie de production équivalente. Les aubergines récoltées sous panneaux ont une biomasse plus importante, synonyme d’un meilleur développement de la plante.

« Nous sommes heureux que ce retour d’expérience avec la serre de Brinkhoff confirme sur le terrain les bénéfices de l’agri-voltaïsme dynamique pour les cultures maraichères et sous serres. Au-delà d’être pour l’agriculteur un outil d’adaptation et de résilience face aux défis climatiques, un pilotage intelligent de notre technologie permet bien d’optimiser les productions agricoles.» déclare Cécile Magherini, Directrice de Sun’Agri.

 

VOIR AUSSI