Biodiversité

Le Parc animalier d’Auvergne agit pour la biodiversité mondiale

Le Parc Animalier d’Auvergne et la Passerelle Conservation, fonds de dotation du parc, se sont donnés un défi : récolter 100 000 € pour soutenir 16 associations qui protègent, dans leur milieu naturel, des espèces menacées. Le parc annonce que le 6 août 2019, la barre  des 50 000 € a été franchie grâce à l’opération « Euro Nature » lancée en janvier 2019. Le principe : pour chaque ticket d’entrée acheté sur place ou sur Internet, 1 € est versé pour le soutien aux actions prévues.

Il s’agit, rappelle le Parc, d’une première en France. Atteindre la moitié de la somme espérée en 8 mois à peine laisse beaucoup d’espoir pour collecter la totalité des 100 000 € d’ici la fin de 2019. En plus des euros récoltés aux entrées, s’ajouteront les dons perçus par les différents parrainages des animaux du Parc et les bénéfices récoltés lors des événements organisés au sein du Parc par la Passerelle Conservation.

Seize associations bénéficieront de l’Euro Nature : 16 espèces présentes au Parc ont été retenues pour leur caractère emblématique et leur niveau élevé de menace dans la nature, notamment les pandas roux, les panthères des neiges, les girafes de Rothschild, les lémuriens, les tapirs du Brésil, les gibbons à mains blanches, les binturongs, les magots, les tigres et léopards, les atèles, les kulans et les ours noirs du Tibet ou plus largement la faune sud-africaine, les animaux du Belize, la biodiversité forestière.

Parc Animalier d’Auvergne, Route d’Anzat Le Luguet, 63420 Ardes-sur-Couze

VOIR AUSSI