Agriculture biologique: les frais de conversion pris en charge à 100% par Rhône-Alpes et l’Europe

Grâce à un effort financier supplémentaire de l’Europe, les agriculteurs rhônalpins qui s’engagent vers l’agriculture biologique pourront bénéficier d’une prise en charge à 100 % de leurs frais de certification pendant trois ans. Rhône-Alpes, première région bio française en nombre d’exploitations, comptait fin 2010 plus de 2300 exploitations biologiques. Ces chiffres sont principalement liés à la dynamique soutenue de conversion à la bio des agriculteurs. Le nombre de producteurs bio a augmenté de 11 % entre 2008 et 2009 et de 20 % entre 2009 et 2010.
Les associations de producteurs bio ont obtenu de la Région Rhône-Alpes et de l’Europe la mise en place d’aides à la prise en charge des frais de certification. La Région prend en charge 50 % des frais de certification pour tous les producteurs bio, dans la limite de 450 € HT par an. L’Europe, via le fond FEADER, apportait jusqu’ici une aide supplémentaire aux producteurs en conversion en prenant en charge 30 % , aide supplémentaire qui sera de 50 %. Cette aide accrue permettra la prise en charge intégrale des frais de certification.

Les modalités pratiques d’attribution sont présentées dans le dossier « Convertir mon exploitation à l’Agriculture Bio » édité par Corabio et la Chambre Régionale d’Agriculture. Il peut être téléchargé par tous les agriculteurs qui se questionnent sur la conversion de leur exploitation à l’agriculture biologique, sur les démarches à mettre en œuvre pour réaliser un projet de production biologique ou sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre. Les nouveautés importantes pour les producteurs bio sont présentées : procédure de notification auprès de l’Agence Bio, aide à la prise en charge des frais de certification, nouvelles aides PAC Soutien à l’Agriculture Bio – Volet Conversion et Soutien à l’Agriculture Bio – Volet Maintien.

Retrouvez le dossier complet à télécharger sur www.corabio.org

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

BEFC invente une pile biosourcée

La start-up grenobloise Bioenzymatic Fuel Cells (BEFC) a mis au point une source d’énergie durable à base de papier qui pourrait renouveler la manière dont les appareils électroniques de basse puissance portables ou jetables sont alimentés. Les piles bioenzymatiques proposées...

Mag2lyon numéro 163
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Bienvenue !

Connectez-vous à votre compte

Récupérez votre mot de passe

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.