Rhône

Agriculture périurbaine : un appel à projets de la Métropole de Lyon

Pour préserver et faire vivre ses espaces, la Métropole de Lyon s’engage à accompagner les agriculteurs, acteurs et collectivités locales dans l’élaboration et le financement de nouveaux projets dans les périmètres de Protection des Espaces Naturels et Agricoles Périurbains (Penap). Elle a lancé le 15 juillet un appel à projets portant sur le nouveau programme d’actions Penap 2019-2023, avec une enveloppe de l’ordre de 200 000 euros pour 2019.

10 000 hectares de terres agricoles et naturelles de la Métropole de Lyon ont été classés en Penap pour les protéger durablement. ©B.Mortgat

La Métropole de Lyon veut développer le soutien à l’agriculture périurbaine, source de produits alimentaires, au cœur de circuits courts, créatrice d’emplois et levier de protection de la biodiversité. A sa création en 2015, la Métropole a hérité du département du Rhône de la Protection des Espaces Naturels et Agricoles Périurbains (Penap). Entre 2010 et 2016, près de 92 projets ont été accompagnés sur l’agglomération lyonnaise via le programme Psader-Penap pour un financement global de 3,2 millions d’euros.

Cette action sera poursuivie sur la période 2019-2023 avec un financement de 200 000 euros. « L’adaptation au changement climatique est, j’en suis convaincu, une formidable opportunité pour développer une agriculture durable, pour garantir à la fois la qualité des produits et la sécurité de notre approvisionnement. À travers cet appel à projet nous soutenons les initiatives qui vont dans ce sens, en valorisant les produits en circuits courts et l’agroécologie, tout en favorisant l’installation et le renouvellement des exploitations », explique David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon.

10 000 hectares protégés

« En coopération avec les communes, nous avons classé près de 10 000 hectares de terres agricoles et naturelles en Penap, pour les protéger durablement. Il s’agit, grâce à cet appel à projets, d’aider une agriculture de proximité, avec des pratiques agroenvironnementales améliorées. Cette action s’inscrit pleinement dans notre stratégie agricole et notre projet alimentaire territorial », ajoute Bruno Charles, vice-président délégué au Développement durable, à la Biodiversité, à la Trame et à la Politique agricole.

L’appel à projets décline la politique agricole votée en mars 2018 et la stratégie alimentaire adoptée en juillet 2019. Cette politique vise à augmenter la part des produits agricoles cultivés sur le territoire et dans ses environs proches. Elle veut favoriser l’accès pour tous à des « produits alimentaires sains, de qualité et durables ».

Les secteurs « Penap » du territoire de la Métropole pourront accueillir des projets : les Plateaux du Sud-Ouest, les Vallons de l’Ouest, les Monts d’Or, le Franc Lyonnais, la Plaine de l’Est lyonnais et le Val d’Ozon et Balmes Viennoises.

Les appels à projets du programme d’actions auront pour objectifs :

  • de maintenir et renforcer l’activité agricole sur les terres préservées ;
  • développer les circuits courts et de proximité ;
  • accompagner l’installation de nouveaux agriculteurs et la transmission des exploitations ;
  • encourager les pratiques en faveur de la biodiversité ;
  • renforcer les liens entre les citadins et les agriculteurs.

Pour candidater, il suffit d’être un agriculteur (en collectif ou non), une collectivité locale ou un acteur local (association, organisme de développement agricole, organisation économique agricole, entreprise…) installé sur le territoire de la Métropole de Lyon, avec un projet concernant un périmètre classé en Penap. Jusqu’au 21 octobre, les candidats pourront déposer leurs dossiers de candidature via un guichet sur www.agri-yonnaise.top/appels-a-projets-penap.

VOIR AUSSI