Environnement

Air Rhône-Alpes mesure les pesticides dans l’air

Air Rhône-Alpes mesure les pesticides dans l’air

L’observatoire de surveillance et d’amélioration de la qualité de l’air Air Rhône-Alpes réalise depuis 2007 des mesures de pesticides dans l’air dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement (PRSE). En effet, 30 à 50% d’un pesticide utilisé lors d’un épandage se perd dans l’atmosphère, sous forme de gouttelettes ou de gaz.

En France, 16 régions réalisent ce type de mesures. Sabrina Pontet, chef de projet au sein d’Air Rhône-Alpes, indique qu’en « l’absence de réglementation, ces mesures sont hétérogènes, certaines sont hebdomadaires, tandis que d’autres sont quotidiennes ».

En Rhône-Alpes, afin de réaliser ces mesures, un prélèvement actif de l’air est réalisé au moyen de préleveurs (pompes) pendant une semaine. Les sites sont suivis pendant un an, afin que les variations soient représentatives. En hiver, un seul prélèvement par mois est réalisé, tandis qu’entre mai et septembre, période où les traitements sont plus fréquents, des prélèvements intensifs sont effectués.

 Privilégier les habitations aux cultures.

 Afin de représenter l’exposition moyenne des populations, il a été privilégié d’effectuer ces études à proximité des habitations, plutôt qu’à proximité immédiate des cultures. Sept sites de mesure représentant des cultures variées (arboriculture, viticulture, grandes cultures, … ) ont déjà été étudiés et montrent que 5 à 29 substances différentes peuvent être quantifiées au moins une fois selon les sites. Pour la période 2012-2014, 89 substances différentes sont recherchées dans l’air en fonction de leurs caractéristiques physico-chimiques, leur toxicité, les quantités vendues dans la région, et la faisabilité d’analyse.

 jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

Plus d’informations sur : www.air-rhonealpes.fr

VOIR AUSSI