Eau

Cyril Chassagnard (Veolia Eau Centre Est) : il faut inciter à boire l’eau du robinet

L’eau du robinet est la plus économe en énergie et en matériaux, a rappelé Cyril Chassagnard, directeur de Veolia Eau Centre-Est lors d’un séminaire avec des directeurs généraux de services de collectivités d’Auvergne Rhône-Alpes, à Villefranche-sur-Saône.

©The GreenJ (CC BY-SA 3.0)

La gestion de la ressource en eau est un des enjeux de la transition écologique et de la gestion du changement climatique. Cyril Chassagnard, directeur de Veolia Centre-Est l’a rappelé en ouvrant le 16 janvier une rencontre avec des adhérents du Syndicat des Directeurs généraux de Services de Collectivités Territoriales (SDGCT).

Cyril Chassagnard a d’abord évoqué les enjeux liés à la quantité de la ressource. Le débit d’étiage du Rhône va vraisemblablement diminuer dans les prochaines décennies de 30 %, ce qui aura des répercussions sur l’approvisionnement de nombreuses villes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en particulier l’agglomération de Lyon.

La réduction des débits, générale, ou accentuée lors des étiages, rendra plus aiguë la question de la qualité des eaux. Les micropolluants, plus concentrés, auront un impact plus fort sur la ressource. Des évènements météorologiques de plus grande ampleur, (crues, pluies violentes) auront aussi un impact, en accroissant la turbidité. Des évènements météo pourront avoir des impacts sur le réseau électrique, donc sur le fonctionnement des unités de production. La gestion des réseaux doit répondre à plusieurs impératifs : économie, prévision, anticipation, réactivité, sécurité.

La gestion saine des réseaux, des ressources énergétiques, comme des ressources d’une manière générale, doit remettre l’eau au coeur d’une économie sobre. Les consommateurs devront être plus responsables, davantage conscients de la valeur de la ressource “eau”.

Parmi ses atouts, l’eau potable délivrée par les réseaux d’adduction a l’avantage d’être la plus économe, en énergie et en matériaux. “Il faut inciter à boire l’eau du robinet, qui n’utilise pas de plastiques, n’impose pas de collecte d’emballages, de recyclage. L’eau du robinet est parfaitement contrôlée et saine“, souligne Cyril Chassagnard.

VOIR AUSSI