Amiante : les plus petites fibres connues

Un matériau potentiellement toujours dangereux. Les matériaux sont susceptibles de libérer des fibres d’amiante qui sont très volatiles. Une seul gramme d’amiante contient des milliards de fibres et une pièce de 5000 m3 est polluée par moins d’1milligramme d’amiante dans l’air.

L’amiante est un minéral fibreux de la famille des silicates présent dans différentes roches cristallines. Il est ainsi retrouvé dans des terrains à l’occasion de divers chantiers de génie civil, en particulier le percement de tunnels. Il existe deux familles d’amiante.

Les serpentines comptent une unique variété la chrysotile (« amiante blanc»), variété la plus utilisée.

Les amphiboles comptent plusieurs variétés : l’amosite (« amiante brun»), la crocidolite (« amiante bleu»), la trémolite, l’ actinolite et l’ anthophyllite.

Plus une particule est petite, plus elle peut pénétrer profondément dans l’appareil respiratoire. C’est le cas de particules émises par certaines combustions dans certaine conditions. Les émissions diesel, et les émissions de biomasse (bois par exemple) peuvent émettre des particules dont les plus petites ont des effets très délétères. Plus les fibres sont longues et fines, plus l’organisme a des difficultés à les éliminer et plus elles sont dangereuses.

Les effets liés à l’amiante sont de deux types un effet chimique, un effet fibrosant  avec la migration possible des fibres vers l’extérieur de la cavité pleurale.

Toutes les variétés d’amiante ont reconnues cancérogènes de catégorie 1 par l’Union Européenne et groupe 1 par le Centre international de recherche sur le cancer.

Selon les variétés,le diamètre des fibres est de 0,02 à 1 μ soit 400 à 2000 fois plus petit qu’un cheveu dont le diamètre est de l’ordre de 70μ. A comparer à la fibre minérale artificielle comme la céramique 1 à 3 μ ou la laine de roche 2 à 9μ.

L’amiante est incombustible et résiste aux hautes températures. Il résiste aux acides et aux bases aux micro organismes. Si ses propriétés mécaniques sont médiocres, l’amiante a d’autres caractéristiques intéressantes : faible conductivité thermique, électrique et acoustique. Du fait de ses qualités et de son faible coût, l’amiante a été utilisé à large échelle dès 1860 et sans limite jusqu’au année 1975. En France en 1973 un pic de consommation aurait été atteint avec 170 000 tonnes. La quantité utilisée en France diminueront de 1975 avec la première restriction jusqu’à l’interdiction au 1 er janvier 1997. Mais un stock énorme d’amiante reste en place, source d’un danger potentiel permanent.

 

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Oui à une 5G encadrée

Une fois de plus, des arguments sanitaires sont mis en avant pour freiner la diffusion d'une technologie en elle-même intéressante. La cible est cette fois la 5G. Michel Deprost S'opposer à la 5 G, c'est évidemment s'opposer au gouvernement et...

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email