Environnement

Un comité pour mieux connaître l’exposition aux antennes relais

Chantal JOUANNO, secrétaire d’État à l’écologie, a installé mardi un comité opérationnel chargé des modélisations et des expérimentations concernant l’exposition et la concertation en matière de téléphonie mobile. Le comité est présidé par François BROTTES, député de l’Isère. Le comité opérationnel fait suite à la table-ronde « Radiofréquences, santé et environnement » tenue entre le 23 avril et le 25 mai 2009.




Le communiqué du secrétariat d’Etat à l’écologie précise : « L’expertise internationale est à ce jour convergente sur la question des antennes et conclut, qu’en l’état actuel des connaissances scientifiques, l’hypothèse d’un risque pour la santé pour les populations vivant à proximité des antennes-relais de téléphonie mobile ne peut être retenue. Toutefois dans le souci de mettre en œuvre les meilleures techniques disponibles, la table-ronde avait proposé une expérimentation sur la réduction de l’exposition»




Le comité réunit des élus nationaux, des représentants des collectivités locales, des associations de défense des consommateurs et de l’environnement, les opérateurs de téléphonie mobile et des industriels du secteur, des personnalités qualifiées et des représentants de l’État. Les résultats des travaux devront s’achever au mois d’avril 2010. Ils devraient permettre d’améliorer la concertation locale sur les implantations d’antennes, en créant une boîte à outils pour les collectivités locales. Il devrait le cas échéant, la définition d’une valeur « cible » au sein des lieux de vie et de travail, harmonisée au niveau communautaire.



VOIR AUSSI