Environnement

Fuite d’acide chlorhydrique sur le site Arkema de Pierre-Bénite

Le service communication d’Arkema signale dans le cadre de sa démarche « Terrain d’entente » visant à informer son environnement des incidents, que ce jeudi 19 novembre à 19h10, « une légère fuite s’est produite sur le site Arkema de Pierre- Bénite au niveau du stockage d’acide chlorhydrique (Hl), générant un dégagement de fumée. »


Le plan d’opération interne (POI) a été déclenché et les équipes d’intervention d’Arkema se sont rapidement mobilisées pour maîtriser la fuite et confiner le dégagement de fumée. L’incident totalement maîtrisé à 19h55 ne s’est traduit par aucun dommage corporel ou matériel. L’absence d’impact sur l’environnement a été confirmée par des mesures d’atmosphère réalisées à l’intérieur du site. Les eaux utilisées pour capter le dégagement de fumée ont été collectées et dirigées vers les installations de traitement des effluents de l’usine pour neutralisation.


L’indice “matières dangereuses relâchées” de cet incident, selon la définition du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer, est évalué au niveau 1 sur une échelle qui en comporte 6. L’acide chlorhydrique est un intermédiaire utilisé dans de nombreuses industries. Les autorités compétentes (Préfecture, DREAL, mairie de Pierre-Bénite…) ont été informées. Une analyse interne est en cours pour préciser les circonstances de cet incident.

VOIR AUSSI