Mobilité

Le confinement a fait chuter la pollution routière en mars

Le confinement a fait chuter la pollution routière en mars

En mars, le confinement a permis une baisse de la pollution de 30 à 75 % suivant les villes. Les concentrations moyennes journalières en oxydes d’azote ont fortement baissé en France près des principaux axes routiers. L’exposition des riverains a été souvent inférieure à celle d’un dimanche habituel.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI