Énergie

Arrêt programmé de l’unité de production n°4 de Bugey

L’Arrêt pour Simple Rechargement (ASR) permet de remplacer un tiers du combustible, soit une cinquantaine d’assemblages présents dans le coeur qui en contient au total 157 assemblages.
Des activités de maintenance planifiées, seront également réalisées: maintenance des aéroréfrigérants avec le remplacement des grilles anti-gel et une campagne de détartrage.

Opération de détartrage

Les opérations de détartrage seront réalisées à partir du 4 septembre, pour une durée de 2 semaines, sur l’un des deux aéroréfrigérants de l’unité de production n°4. Le procédé utilisé, éprouvé sur d’autres arrêts, permet de limiter les nuisances sonores. Ces activités ont été planifiées en journée entre 6 heures et 22 heures. L’information est disponible sur le numéro vert de la centrale au 0 800 00 01 02. Le nettoyage des aéroréfrigérants doit être effectué régulièrement du fait de la présence de limon et de tartre dans l’eau du Rhône.
Certains matériels feront l’objet d’inspections selon un programme pré-établi. Plus de 3 200 heures d’examens et de contrôles seront ainsi effectuées pendant l’arrêt.
L’ ASR représente une dépense de près de 7 millions d’euros consacrés au maintien de la performance et d’un haut niveau de sûreté de son installation.

Il existe 3 types d’arrêts programmés

Les arrêts pour simple rechargement (ASR) du combustible :

avec peu de maintenance.

-Les visites partielles (VP)

Ces visites sont consacrées au rechargement du combustible mais aussi à un important programme de maintenance. Les VP sont alternées avec les ASR.

-Les visites décennales (VD)

Les visites sont effectuées tous les 10 ans durant lesquelles sont réalisés le rechargement du combustible, la maintenance, les actions d’amélioration de la sûreté de la centrale ainsi que de grands contrôles des différents composants. A leur issue, l’Autorité de sûreté donne l’autorisation de poursuivre l’exploitation pour dix ans supplémentaires.

VOIR AUSSI