Eau

Assainissement, eau, déchets : à l’INSA de Lyon, le CEFREPADE a des solutions

Le Centre francophone de recherche partenariale sur l’assainissement, les déchets et l’eau fait partie des équipes qui à l’INSA de Lyon, travaillent à des solutions accessibles aux populations des pays les plus pauvres..

L’INSA de Lyon héberge toute une série d’acteurs engagés dans les enjeux environnementaux. Autour du département d’enseignement Génie Energétique Environnement (GEN) gravitent de laboratoires et des équipes qui n’ont pas attendu l’émergence de l’économie circulaire pour bouger.

La plate forme Provademse, travaille sur le recyclage des matériaux du bâtiment sur l’utilisation de déchets de biomasse pour la production d’énergie. Le Centre francophone de recherche partenariale sur l’Assainissement, les Déchets et l’Eau ( CEFREPADE) , travaille sur les technologies simples et à faible prix de revient qui permettent de valoriser les déchets et d’assainir l’eau.

Les solutions sont là

Sur le fond les grandes solutions simples sont au point: toilettes sèches, lagunage aérien, compostage, etc. Ces solutions sont adaptables pour tous les continents. La recherche vise à les améliorer, à réduire les couts, à accroitre les rendements, à mieux en compte les effets sanitaires et sociaux.
é Les défis  sont largement sociaux et culturels. ” explique Pascale  Naquin  directrice du CEFREPADE. L’action de ce dernier commencé, explique le site de l’association, au Cameroun, par l’organisation de la pré-collecte des déchets dans les bas-fonds de Yaoundé puis le démarrage du compostage des déchets urbains à Dschang. Actuellement, le Centre suit plus particulièrement en Haïti la Zone Atelier de Gros-Morne et le projet de Centre de Tri de Compostage de Limonade.  L’action du CEFREPADE est forte en Afrique subsaharienne. Le centre s’appuie sur les ONG, les pouvoirs locaux, les communautés. A coté de ressources scientifiques apportées depuis l’INSA et par l’IRSTEA,ais aussi sur les ressources en sciences humaines.

Car dans de nombreux pays la question de l’assainissement des déchets, de l’eau, dépend largement des conditions d’organisation de la société, des communautés locales. Les questions ne se règlent que si tous les acteurs ne sont pas en concurrence  mais entrent en résonance.

michel.deprost@enviscope.com

 

 

VOIR AUSSI