Actualités

Au-delà des métropoles, par le Mouvement pour une société post-urbaine

Un Appel inter-organisations a été rendu public le 27  mai 2021, lors du séminaire de deux journées organisées à Villarceau dans le Vexin français, par les animateurs du mouvement.  L’appel  Au-delà des métropole  vise par l’énoncé de constats et désirs partagés, à ouvrir encore plus à d’autres acteurs,  associations et fédérations, fondations  ou collectifs inscrits dans la lutte  et la coopération.

Nous désirons plus d’humilité et de simplicité dans un monde dévoré par la démesure et l’accélération ; mais aussi de la poésie, de la créativité, de  la spiritualité et tout ce qui nous relie au vivant. Il nous faut aujourd’hui politiquement les défendre.

Nous désirons bâtir une civilisation en adéquation avec les ressources et la préservation des écosystèmes, retrouver du sens dans nos activités quotidiennes,
dans la satisfaction de nos besoins essentiels et dans notre façon d’habiter la
Terre.
Nous désirons retisser des espaces et des pratiques de convivialité, d’entraide, des relations respectueuses défaisant les rapports de domination, aussi bien dans nos relations au vivant que dans nos relations humaines et sociales.
Dans le même temps, nous constatons des bouleversements et des délitements liés au désastre écologique et social en cours.

Nous constatons un gigantisme sans limite incarné par la métropolisation qui tue et mutile le vivant.

Nous constatons un accaparement du monde par la société industrielle qui nous isole et nous détruit à petit feu. Ce n’est pas le monde que nous souhaitons.
Nous reconnaissons les besoins et aspirations grandissantes à trou[1]ver d’autres manières d’habiter et de relationner avec le vivant et les êtres humains.
Nous reconnaissons un foisonnement d’expériences alternatives qui concrétisent de nouveaux imaginaires et proposent un autre rapport au monde,
loin de l’impasse du monde urbain.
Nous reconnaissons la capacité aux habitant·es de questionner leurs propres
besoins et de réinventer des manières plus autonomes, interdépendantes et
solidaires de les satisfaire.
Dès lors,
Nous appelons à réunir et mutualiser toutes nos différences, altérités,  histoires, expériences ; à coopérer fertilement.
Nous appelons à faire connaissance, à nous rencontrer, à s’accorder du
temps, à résister et agir ensemble ; à expérimenter notre changement.
nous appelons à imaginer d’autres organisations socialement désirables, écologiquement responsables, démocratiquement autogérées, en ne laissant personne de côté ; à cultiver l’espoir, réellement.
Rejoignez le mouvement Pour une société écologique post-urbaine.

 

VOIR AUSSI