Construction et aménagement

Auvergne-Rhône-Alpes : 19 millions d’euros économisés en réduisant les frais des élus

Dès la première session du Conseil régional, Laurent Wauquiez annonce le gel de la fiscalité régionale sur six ans et 19 millions d’économies sur le mandat en réduisant les dépenses liées aux élus, du Conseil régional, mais aussi du CESER.

Le Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes réalisera sur le mandat 19 millions d’euros en réduisant les dépenses sur plusieurs postes. Le Conseil régional décidera cette mesure lors de la prochaine session. Pour Laurent Wauquiez, que les élus montrent l’exemple ne relève pas de la démagogie.

Les indemnités des élus seront réduites de 10% comme les indemnités des élus du Conseil économique, social, et environnemental régional (CESER). Les économies viendront aussi de la réduction du nombre des membres de la Commission permanente, appelée à voter le détail des engagements de la Région (la Commission permanente se réunit à huis clos). La Commission permanente comprendra 61 membres, soit 10% de moins de ce que permet la loi.

Le nombre des vice-présidents sera aussi réduit, puisqu’il passera de 29 à 15. Enfin, les élus ne bénéficieront plus d’un abonnement et d’un téléphone mobile. Cette dernière mesure à elle seule devrait économiser 1 million d’euros.

Des économies seront réalisées dans la dépense publique avec un fonctionnement totalement nouveau, en faisant émerger l’administration du 21ème siècle. Auvergne-Rhône-Alpes devra coûter moins cher que Rhône-Alpes et Auvergne.

Parc  immobilier, déplacements, réception feront l’objet d’économies. Des résultats seront communiqués sur les résultats de ces économies.

Le fonctionnement de l’administration reposera sur une culture nouvelle, de coopération avec les  partenaires de la Région, qui ne devra pas régenter, et vouloir tout faire. La Région va développer les partenariats avec les intercommunalités.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI